Plusieurs motifs incitent l’AREQ-CSQ à interpeller le gouvernement sur les enjeux liés à la rémunération des médecins au regard de l’accessibilité aux services médicaux. En se basant sur des données probantes et sur des exemples concrets, l’AREQ-CSQ propose ainsi une pétition afin de revoir le mode de rémunération des médecins.

Pétition sur la rémunération des médecins

CONSIDÉRANT QUE la rémunération des médecins représente 21 % du budget de la santé et des services sociaux lequel constitue 38 % des dépenses de l’État québécois;

CONSIDÉRANT QUE le revenu des médecins québécois est supérieur de 11,5 % à celui de leurs homologues ontariens, lorsque comparé en fonction des coûts de la vie;

CONSIDÉRANT QUE les médecins québécois gagnent 7,6 fois le salaire moyen des Québécois alors que ce rapport est de 3 fois pour les médecins français et de 4 fois pour les médecins britanniques;

CONSIDÉRANT QUE le Québec se situe au 10e rang des provinces canadiennes pour le temps d’attente pour rencontrer un médecin;

CONSIDÉRANT QUE la rémunération à l’acte :
• amène les médecins à encourager leurs patients à consommer plus de soins;
• entraîne des coûts de gestion importants;
• n’incite pas les médecins à déléguer des actes à d’autres professionnels de la santé.

CONSIDÉRANT QUE le droit d’incorporation accordé aux médecins en 2007 leur permet de réduire substantiellement leur niveau d’imposition et diminue d’autant les revenus du gouvernement;

CONSIDÉRANT QUE d’autres modes de rémunération sont possibles et permettent d’assurer un meilleur accès aux services de santé pour l’ensemble de la population;

L’intervention réclamée se résume ainsi : Nous soussignés, demandons au gouvernement du Québec de revoir le mode de rémunération des médecins afin de réduire la part du budget du gouvernement consacrée à la rémunération des médecins et d’assurer une meilleure accessibilité aux services de santé et sociaux.

La pétition officielle se retrouve sur le site de l’Assemblée nationale du Québec. Pour la signer, cliquez sur l’image ci-dessous.

JE SIGNE

*Pour que votre signature soit prise en compte, vous devrez cliquer sur le lien que l'Assemblée nationale vous fera parvenir par courriel dans les minutes qui suivront votre signature